COMMUNIQUE DE PRESSE
N° 173
1 février 2007 


UNE ETUDE DU CIRC DEMONTRE QUE L'EXPOSITION A LA FUMEE DE TABAC DES COLLEGUES DE TRAVAIL ACCROIT LE RISQUE DE CANCER DU POUMON


Rappel : la fumée du tabac est associée au risque de cancer
En 2004, un Groupe de Travail des Monographies du CIRC concluait son examen de la littérature scientifique publiée sur la fumée de tabac et le tabagisme involontaire, en classant le tabagisme actif et l'exposition involontaire à la fumée de tabac comme cancérogènes pour l'homme (Groupe 1 de la classification du CIRC). En effet, l'exposition directe du fumeur à sa fumée et l'exposition à la fumée du tabac des autres sont des causes clairement établies de cancer, pour les hommes comme pour les femmes : cette Monographie du CIRC a ainsi mis un point final à toutes les mauvaises controverses alimentées à différents degrés par l'industrie du tabac. Il était même démontré alors que les niveaux d'exposition moyens du tabagisme passif provoquent des cancers du poumon chez des personnes n'ayant jamais fumé activement.

Exposition sur le lieu de travail à la fumée des collègues
En incluant plusieurs nouvelles études, non couvertes par les précédentes méta-analyses, au corpus examiné, cette nouvelle recherche vient renforcer les preuves de l'association entre l'exposition sur le lieu de travail à la fumée des autres et le cancer du poumon. Pour la première fois, une relation dose-effet claire entre l'exposition à la fumée des collègues de travail et le risque de cancer du poumon a été démontrée, qui renforce l'interprétation causale des résultats montrant un risque accru de cancer du poumon. Il est remarquable que l'analyse dose-effet mette en évidence un risque doublé de cancer du poumon chez les travailleurs les plus exposés.


Question de santé publique
La publication de nouvelles recherches associant l'exposition sur le lieu de travail au tabagisme involontaire et le risque de cancer du poumon rappelle opportunément la nécessité de mettre en œuvre des réglementations et des lois plus strictes pour limiter la fumée du tabac dans les lieux publics.
1

"Les autorités mènent depuis de longues années une politique suivie pour identifier les expositions professionnelles qui accroissent le risque de cancer humain, et pour prendre des mesures législatives afin de les éliminer, ou en tout cas de réduire ces expositions au niveau le plus faible possible. La fumée de tabac dans l'air ambiant représente un danger en milieu professionnel et l'exposition des travailleurs peut, et doit être supprimée", insiste Paolo Boffetta, épidémiologiste au CIRC.

La plus grande méta-analyse jamais réalisée sur l'exposition à la fumée des autres en milieu professionnel
Le CIRC publie cette "méta-analyse" (ou recension, de 22 études, totalisant 4305 cas de cancer du poumon) de différents environnements professionnels où les travailleurs sont exposés à la fumée de tabac de leurs collègues, dans l'American Journal of Public Health du mois de mars (en ligne le 31 janvier 2007).

La France près d'imposer une interdiction de fumer plus stricte
Le Centre international de Recherche sur le Cancer, implanté à Lyon, en France, soutient avec vigueur la décision d'imposer une interdiction plus stricte sur le lieu de travail. Peter Boyle, Directeur du CIRC : "La décision française s'inscrit dans le droit fil d'une plus grande sévérité des réglementations antitabagiques en Europe, qui devrait être une incitation forte, pour les pays qui ne se résolvent toujours pas à protéger leurs travailleurs, à lui emboîter le pas".

L'UE appelle instamment ses Etats membres à faire de l'Europe une zone non-fumeur
"La proposition faite par le Commissaire européen Markos Kyprianou le 30 janvier 2007, priant instamment les Etats membres de l'UE à agir résolument pour faire de l'Europe une zone non-fumeur, présente une stratégie qui contribuera grandement à la santé de la population européenne. Dans l'intérêt de la santé publique, le CIRC soutient avec force les actions qui visent à réduire l'exposition aux causes connues de cancer," a indiqué le Dr Boyle.



Notes

1A la suite des premières interdictions de fumer dans les lieux publics en Australie, en Amérique du Nord et dans d'autres pays européens, un décret entre en vigueur en France au 1er février 2007, qui interdira de fumer dans les lieux publics, y compris sur le lieu de travail, sauf à mettre en place des mesures très contraignantes, comme d'installer des "fumoirs" isolés pour les fumeurs invétérés. Les restaurants, les bars, les bureaux de tabac, les casinos et les discothèques bénéficient toutefois d'un sursis jusqu'au 1er janvier 2008 pour interdire totalement la fumée dans leurs établissements.

POUR PLUS D’INFORMATION

Nicolas Gaudin, Groupe Communication du CIRC +33 472 738 567 or ou

Olivia Chang, Coordinatrice des Relations publiques de l'American Public Health Association +1 (202) 777-2511 ou .





World Health Organization
International Agency for Research on Cancer


Organisation mondiale de la Santé
Centre international de Recherche sur le Cancer


150, cours Albert-Thomas 69372 Lyon Cedex 08 (France)
Telephone: 33 472 738 485     Facsimile: 33 472 738 311     http://www.iarc.fr